Mes amies de la vraie vie et de la blogosphère comme on dit, sont au courant de mes désastreuses aventures avec la levure, le kouglof et autres pâtes censées gonfler. . . 
L'autre jour au magasin bio, j'ai acheté un paquet de farine intégrale T150  et un mélange de graines. "Sélection du boulanger Quinoa " . Il existe toute une gamme de mélanges prêts à accueillir mes futurs délires de boulangère amatrice.  Vus mes précédents échecs cuisants (encore un jeu de mots comme j'en ai le secret) c'est avec une angoisse certaine que j'ai versé les ingrédients dans la cuve du robot (oui je suis une feignasse. Depuis que j'ai mon KA, je ne m'embête plus et je fais plein de pâtes au robot. Pendant qu'il touille, mélange et pétrit, je peux faire autre chose). Déjà, le point positif c'est qu'avec les bons conseils de mes copines la pâte a levé. C'est après, en la versant sur le plat lèche-frite que j'ai eu un doute. Dégazer qu'ils disent. . . Euh, ok, je veux bien que ma pâte dégaze mais si elle pouvait ne pas TROP dégazer et devenir toute raplapla, ça m'arrangerait beaucoup. Bon, j'ai façonné mes grosses boulettes de pâte, qui ont recommencé à gonfler un petit chouilla. Au final,  je suis très contente du résultat visuel de mon pain. La texture est de loin la plus réussie que j'aie testée jusqu'à présent dans le domaine boulange-pâtes levées. La mie est moelleuse, pas compacte. J'aurais aimé davantage de volume (peut-être en laissant lever plus longtemps après l'étape 2 ???)

Pain-integral


Recette pour du pain intégral aux graines de lin et quinoa:
500 grammes de farine intégrale T150
1 sachet de briochin (ou levure de boulanger déshydratée)
40 cl d'eau tiède
Une petite poignée de fleur de sel

Etape 1:
Dans le bol du robot, je verse la farine. Puis le sachet de levure et le sel mais chacun de leur côté, sans les mettre en contact. Je verse peu à peu l'eau tiède tout en commençant à pétrir doucement (vitesse 1) , puis peu à peu vitesse 2.
Je peux à ce moment-là ajouter (ou pas) des graines à ma pâte.
Je recouvre le bol d'un linge humide et je mets soit au soleil, soit près d'une source de chaleur, soit (ma solution) direct dans le four chauffé à 50°C. Je laisse lever la pâte pendant 2 heures (au moins). Il faut qu'elle triple de volume.
Etape 2:
Ensuite, au bout de deux heures, je prépare mon plan de travail fariné ou la plaque lèche-frite, je déverse la pâte dessus , je la scinde en deux (parce que j'avais envie de deux pains mais on peut faire un grand pain après tout). J'ai humidifié la surface des pains et saupoudré de graines 
Etape 3:
Pendant ce temps, je préchauffe le four à 240°C, en n'oubliant pas de placer un bol d'eau ou que sais-je dans le four (moi j'ai placé un plat à tarte avec de l'eau, tout en haut, sur une grille).
Etape 4:
Quand j'ai vu que la vitre du four se recouvrait de buée et que l'eau devenait vaporeuse, j'ai enfourné la plaque avec les pains et j'ai fait chauffer pendant 30 minutes.



J'espère que mes explications ont été claires et que vous tenterez cette recette.
Ici, à l'heure du goûter il y a eu de bonnes tartines croustillantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur.
Avec le soleil en prime . . . ça ressemblait au goût du bonheur, je vous le dis.

à bientôt