Deux fois par an, je suis prise d'une frénésie de jardinage. La nature, pas si endormie que cela en Provence, s'éveille, et explose très vite sous le soleil et enrobée de douceur. On commence à ressortir les coussins et galettes de sièges sur la terrasse, on a envie d'investir les lieux. Au retour de l'école, on recommence à goûter sous les canisses. On se sent bien et dans ma tête "germent" des tas de petites idées (petit jardin, petites idées).

J'aimerais avoir un terrain bien plus grand que ces 100 mètres carrés que j'ai déjà bien aménagés depuis trois ans que nous vivons ici. En arrivant il n'y avait au bord de l'étendue de graviers que constitue notre jardin que quelques lauriers malingres, l'abricotier tout petit encore et trois minuscules photinias. Nous avons végétalisé la quasi totalité de l'espace qui est devenu bien plus accueillant et moins minéral. Bien sûr je continue à rêver et espérer un jour avoir une maison entourée d'un GRAND jardin où je pourrais planter de nombreux arbres fruitiers, où je pourrais construire dans un arbre. . .  la cabane dont j'ai toujours rêvé étant petite, celle qu'un oncle m'a souvent promise et jamais construite (j'ai fait donc très tôt le serment de ne jamais promettre à un enfant une chose que je n'étais pas sûre de réaliser). Bref. Je rêve . . . 

Dans mon jardin, il reste donc quelques coins à planter, quelques modifications à apporter et quelques rêves de plantes à fleurs que j'aimerais tant avoir près de moi. Reste à leur trouver une petite place. 

J'ai glané quelques images inspirantes sur Pinterest:

Je rêve d'une clématite en pot adossée au mur, 

1fe052e560389ff07c724dd243b6d511     775d5310615545e154239171c95106ec

Une ambiance bohème, un VRAI salon d'extérieur, un lieu cosy, à l'abri des regards . . . (c'est le gros défi ici, car notre jardin est à la vue des voisins, et ça me gêne énormément)

2e7a0da1b8bb03f6cfbf24bfdf6926ba

Je rêve de lanternes cachées au coeur du jardin et de lampions sous la pergola . . . 

35ac246c19d45374e94b89d77cf4b59d

 Envie d'objets en zinc, en matières naturelles, de couleurs qui épousent le soleil et les feuilles . . . 

d3235584638c5b501c0a6840ea501a41

Être envahie, entourée de chlorophylle et de fleurs . . .

bd1c5dd12a3ce73bcccd4d5bd82ba7fb

 

Qui fait son chemin tout doux vers mon jardin ?
Un petit érable qui resterait rouge toute la saison,  à feuillage découpé Acer Palmatum dissectum par exemple . . . 

93bdada17b539339251c51d1f1488629

1432953d22d3b7cf7b3129c508394042

Et aussi l'envie d'un figuier accompagné d'un agrume, tous deux dans un joli pot, sur la terrasse, à côté du banc-farniente . . . et pourquoi pas un palmier aussi. A défaut de grand jardin, l'envie de recréer une impression de paradis sudiste en fait.

Et cette idée de potager miniature qui me trotte dans la tête aussi . . . 

2b51db24e1cce96a654e0378bba89b33

Bref, vous avez vu un peu toutes ces idées? Mon porte-monnaie aura de toute façon le dernier mot.
Et chez vous?
Que se passe-t-il au jardin? Sur la terrasse, sur le balcon, ou sur le rebord de votre fenêtre ?